Quel est le lien entre des cœurs suturés, des oiseaux sans ailes, et des tableaux textiles raccommodés ? Évidemment, ce qui saute aux yeux, ce sont les procédés de création qui exploitent les matériaux de récupération (draps anciens, vieux livres, papiers au rebus, ressorts de matelas hors d’usage, chutes de tissus) et les techniques artistiques mixtes qui mêlent broderie, peinture, collage, découpage.

 

Le fil conducteur serait le fil de couture ?

C’est une première lecture. Possible…

 

Mais au-delà d’un travail sur les matières, Valouchti nous emmène dans son univers coloré et onirique pour regarder nos blessures (celles que l’on porte et celles que l’on fait) avec acuité mais sans douleur inutile : nos peines de cœur, notre impact sur le vivant (un tiers des oiseaux a disparu en 20 ans), et plus généralement les cicatrices de nos vies. Dans une douce balade bigarrée, elle nous invite à penser nos plaies. Les penser pour mieux les panser.

© Valouchti pictures & creations - valouchti@yahoo.fr

  • Twitter Classic
  • Facebook Classic
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now